Skip to main content

Prévention : que faire pour éviter la gingivite ?

La cause majeure de la gingivite étant le dépôt à long terme de plaque dentaire, de bonnes mesures d’hygiène bucco-dentaire aident à prévenir1 la gingivite en éliminant continuellement la plaque qui se forme après chaque repas. Brossage, fils dentaires, brossettes inter-dentaires et bain de bouches quotidiens permettent de lutter efficacement contre la plaque dentaire.

Le tartre, lui aussi, peut participer à l’inflammation ou l’infection de la gencive. Pour éviter son accumulation, un détartrage en cabinet dentaire, deux fois par an en moyenne, est un réflexe à adopter.

INFLAMMATION DES GENCIVES : LES FACTEURS AGGRAVANTS

En dehors des sensibilités génétiques personnelles, d’autres facteurs aggravants peuvent s’ajouter. Certains sont maîtrisables comme le tabagisme2 ou une carence en vitamine C ou vitamine B3. D’autres sont à prendre en considération3 même s’il est difficile de les modifier :

-un changement hormonal, comme une grossesse (gingivite de grossesse), la ménopause ou la prise d’un contraceptif oral

-la prise de certains médicaments dans la famille des antiépileptiques et des immunosuppresseurs

-certaines maladies comme le diabète, la leucémie ou le sida

-une couronne dentaire ou une obturation mal adaptée

-la position particulière des dents. Elles rendent plus difficile l’élimination de la plaque dentaire par le brossage lorsqu’elles se chevauchent.

LE TABAGISME ET SES CONSÉQUENCES

Les gencives sont fragilisées par le tabagisme4. La fumée de la cigarette modifie en effet la réponse de l’organisme aux agressions des bactéries responsables des parodontites, maladies des gencives. Le risque de développer une gingivite puis une parodontite augmente avec la consommation de cigarettes et la durée du tabagisme5. Ainsi, plus vous fumez, plus vous êtes susceptible de développer une gingivite et une parodontite6. Dès que vous arrêtez de fumer, le risque diminue.

Sources

  1. Significance of proper oral hygiene for health condition of mouth and teeth. Ljaljević A, Matijević S, Terzić N, Andjelić J, Mugosa B.Vojnosanit Pregl. 2012 Jan;69(1):16-21.
  2. A 10-year prospective study of tobacco smoking and periodontal health. Bergström J, Eliasson S, Dock J. Department of Periodontology, Karolinska Institutet, Stockholm, Sweden.
  3. Epidémiologie des maladies parodontales, p. 85 - 104 - http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/194/?sequence=9
  4. Periodontal disease in relation to smoking and the use of Swedish snus: epidemiological studies covering 20 years (1983-2003).Hugoson A, Rolandsson M.J Clin Periodontol. 2011 Sep;38(9):809-16. doi: 10.1111/j.1600-051X.2011.01749.x. Epub 2011 Jul 18.
  5. Revue des Maladies Respiratoires Volume 26, Issue 10, December 2009, Pages 1057–1073
  6. HAS Parodonpathies : diagnostics et traitements, 2002. http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/Parodontopat...