Les étapes de formation d’une carie

La carie est une maladie capable de détruire l’émail, une des substances les plus dures du corps humain ! Elle attaque progressivement toutes les parties de la dent et peut avoir de très graves conséquences sur la santé.

Les bactéries : origine d’une carie

De nombreuses bactéries sont naturellement présentes dans tout le corps humain. La plupart d’entre elles sont inoffensives et même indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, notamment de la bouche !

À l’intérieur de la bouche, les bactéries, la salive et des résidus alimentaires se regroupent sur la surface de la dent pour former la plaque dentaire. Si la plaque n'est pas éliminée régulièrement elle peut attaquer l'émail des dents en surface : la carie se forme. Puis en l'absence de traitement, la carie peut attaquer les tissus plus profonds de la dent.

Les différentes étapes de formation d’une carie

 

1ère étape : la carie est indolore

La première étape de développement de la carie est indolore. Aucun symptôme n’est facilement perceptible. La carie touche l’émail, la substance dure qui recouvre la dent. Sans examen réalisé par un dentiste, elle peut donc passer inaperçue. Lorsqu’un examen clinique est réalisé, une petite cavitation est détectée lorsque la sonde croche. Elle permet alors d’identifier exactement l’endroit où se situe la carie sans que le patient ressente quelconque type de douleur.

Stade 1 de la carie dentaire

 

2ème étape : la carie commence à être douloureuse

Dans le processus de formation d’une carie, c’est à ce moment-là que la carie commence à faire mal au patient et commence à être visible à l’œil nu. En effet, elle s’attaque à la dentine (ou ivoire), substance qui constitue la dent et commence à la détériorer. Sachez que si la carie est soignée à ce moment, la dent reste vivante.

Stade 2 de la carie dentaire

 

3ème étape : la rage de dent

Une carie ne se limite pas à la destruction de la dentine. Elle peut ensuite gagner la pulpe dentaire où se situent les vaisseaux sanguins et les nerfs de la dent. Cette infection provoque une rage de dent très douloureuse. Petit à petit, la carie détruit l’email et la dentine. La pulpe quant à elle est toujours vivante mais malade, ce qui signifie une inflammation très prononcée et donc des douleurs très fortes, comme des décharges électriques.

 

4ème étape : l'abcès dentaire

Si rien n’est fait, la carie peut aller toucher les tissus environnant la dent : ligaments, os, gencive. Un abcès dentaire, bien plus douloureux qu’une rage de dent, se forme et peut causer la chute de la dent. Cette infection est susceptible de gagner l’ensemble de l’organisme et d’atteindre d’autres organes comme le cerveau, le cœur1

 

Listerine® vous recommande :

 

Sources :

  1. Beck J, Offenbacher S. Oral Health and Systemic Disease: Periodontitis and Cardiovascular Disease. J dent Educ. 1998, 62 : 859-870